Le contexte du projet

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et leur développement massif entraînent de nouvelles pratiques, de nouveaux modes de travail…

Les principaux exemples sont l’administration électronique, la dématérialisation du contrôle de légalité, des marchés publics, de la comptabilité publique, le parapheur électronique, …, et l’archivage électronique.